Guerre des brevets entre Samsung et Apple cause iPhone 5 et iPad

Il semble qu’une guerre est ouverte entre Apple et Samsung pour cause l’iPhone 5.

Ce dernier a ajouté à l’iPhone 5 la liste des terminaux qui enfreindraient les copyrights, D’ailleurs cela vient au moment où la France reproche aux moteurs de recherche et notamment à Google de réaliser d’importants profits publicitaires grâce au référencement des contenus, et entre autres des contenus provenant des éditeurs de presse.



En effet, l’affaire qui oppose Apple à Samsung aux Etats-Unissemble répondre son chemin.
Après avoir ajouté l’iPhone 5 à la liste des terminaux qui enfreindraient ses copyrights, le Coréen souhaite désormais y ajouter d’autres appareils, dont l’iPad mini.

Samsung souhaite attaque Samsung pour L’iPad mini, mais également l’iPad de quatrième génération et le nouvel iPod touch qui font partie de la nouvelle charrette de terminaux.
Le dernier argument avancé par Apple pointe les icônes utilisées par Samsung sur ses différents smartphones.

De la fameuse icône du téléphone pour appeler à ceux de l’accès à la musique, aux photos, aux contacts, aux notes et aux réglages, la copie de Samsung est vue partout par la firme de Cupertino.
Les concurrents des deux fabricants ne sont cependant pas en reste.

Dans un document déposé mercredi par l’entreprise au tribunal californien, il est précisé que les appareils violeraient les mêmes brevets que les précédents modèles d’Apple impliqués dans le dossier, dont l’iPhone 5.

En effet, la bataille juridique se livrent sur le moindre élément est exploité.
La défense d’Apple a révélé des mails et un long document interne dans lequel le coréen détaillerait les modifications à apporter à son Galaxy S pour se rapprocher de l’iPhone.



Partager sur Google Plus

A Propos Maher Ben

Toutes les trucs et astuces que nous découvrons sur nos iPhone, iPod touch et iPad sont regroupés dans cette catégorie ...
Rédacteur sur iPhone Astuces qui fait partie du site www.leblogger.fr Plus d'info
    Commentaires
    Commentaires Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire